Image default
Santé

Que faire pour reprendre le sport après une luxation ?

La luxation de l’épaule est une blessure qui peut arriver au moment où l’on s’y attend le moins. Elle est surtout l’effet d’un faux mouvement et provoque une douleur parfois insoutenable. Heureusement, elle se soigne facilement, mais nécessite quelques semaines d’immobilisation. En cas de non-respect des prescriptions du médecin, elle peut récidiver et constituer une complication majeure. Il est ainsi nécessaire de rééduquer pour accélérer son traitement si on désire se remettre au sport.

La luxation, un traumatisme physique

Une luxation de l’épaule est lorsque l’os du bras est totalement sorti de son logement sur l’omoplate. Généralement très douloureux, ce type d’accident déchire le sac articulaire et les ligaments. Afin de le soigner, il faut ré-emboiter l’articulation.

Pour cela, il y a bien évidemment le suivi médical, mais aussi la kinésithérapie traditionnelle. On peut aussi adopter une posture qui peut accélérer la guérison, c’est de coller le coude au corps en redressant bien le buste et en bombant le torse, faisant rentrer au maximum les omoplates.

Il est aussi conseillé de faire travailler les muscles qui stabilisent l’humérus dans l’omoplate. Pour cela, il suffit de contracter ses muscles afin d’éviter qu’ils ne fondent du fait de l’inactivité. Ce type d’exercice est à effectuer entre 5 à 30 fois au moins 2 fois par jour.

Soigner efficacement une luxation

Pour que l’épaule retrouve toute sa mobilité, il est toujours nécessaire de passer par des exercices. Le kinésithérapeute proposera par exemple des exercices de pendulaires contrôlés qui permettent de renforcer et de coordonner les muscles. Pour cela, on fait tourner le coude avec une charge dans la main. Au fil du temps, on peut augmenter petit à petit l’amplitude des mouvements.

Un autre exercice est également pratiqué afin de limiter le risque de récidive, c’est de faire des pompes sur le mur.

Notons que chez les patients de moins de 20 ans, le risque de récidive est de 80 %. En cas de plus de 3 récidives, il est peut-être nécessaire d’opérer. En effet, cela peut provoquer une certaine gêne dans la vie quotidienne, mais aussi dans la pratique du sport.

Reprise rapide

La reprise du sport doit se faire petit à petit, il ne faut pas forcer dès les premiers jours. Parmi les jeux qu’on peut faire pour commencer, c’est de pratiquer le vélo de salle sans tenir le guidon pour conserver l’immobilisation.

Pour se remettre d’une luxation, on peut continuer avec le vélo semi-couché. À plus d’un mois de la blessure, on peut commencer à balancer les bras.

Les activités sportives comme le footing, le vélo elliptique ou le rameur permettent d’accélérer le processus en renforçant les articulations, le tout dans des positions sans risques.

La reprise peut vraiment commencer à partir de 6 semaines après le traumatisme. Toutefois, le retour à la compétition doit attendre au moins 2 ou 3 mois après l’accident. En respectant correctement ces différents conseils, le sport peut être repris assez rapidement après une luxation.

Autres articles à lire

Comment traiter vos angiomes rubis ?

Journal

Les types de traitements connus et efficaces de l’autisme

Odile

Tout ce qu’il est à savoir concernant la mutuelle de santé

Laurent

Comment faire appel à une aide à domicile pour seniors ?

Journal

Comment choisir les meilleurs centres dentaires pour se soigner ?

administrateur

Symptômes et traitements de l’angoisse

Odile