Bébé et Enfants

L’allaitement maternel et ses avantages

L’allaitement maternel et ses avantages
Notez cet article

Nourrir son bébé au sein est vivement conseillé et recommandé par les spécialistes de la santé infantile. Cet aliment naturel et gratuit de surcroît doit être donné au bébé jusqu’au sixième mois.

Focus sur les principaux avantages de ce mode d’alimentation.

L’allaitement pour renforcer des défenses immunitaires

Le lait maternel protège le système immunitaire contre les bactéries et les virus. En allaitant, la mère transmet ses anticorps à son bébé. Ces éléments constituent la muqueuse de l’intestin du bébé qui est naturellement imperméable aux agents infectieux. Les bébés nourris au sein sont dix fois moins de chances d’être hospitalisés pendant la première année que les bébés nourris au biberon. En effet, le bébé reçoit les anticorps qui lui sont nécessaires pour lutter contre certaines affections comme la gastro-entérite à rotavirus ou les diarrhées. Il protège contre les otites, les rhino-pharyngites, les angines et les laryngites, sans compter les bronchiolites. L’allaitement réduit également les risques de cancer et de diabète infantile.

Le lait maternel possède des composants nutritionnels essentiels

Aucun supplément artificiel ne peut remplacer les éléments nutritifs contenus dans le lait maternel. Le lait humain comprend des gras, du sucre, des minéraux, des protéines, des vitamines et des enzymes. Ils prennent une part importante dans la croissance du cerveau, du corps et de l’alimentation de votre bébé. En outre, les protéines solubles du lait maternel ont des rôles bien précis. Le lait maternel varie au fur et à mesure que votre bébé grandit et lui apporte les éléments dont il a besoin.

Le lait maternel réduit les risques d’allergie

Le fait d’allaiter protège votre bébé contre les infections allergiques. En effet, le lait maternel protège la barrière intestinale et inhibe l’absorption des antigènes alimentaires. Ce phénomène contribue donc à diminuer l’asthme jusqu’à ses 4 ans et les diverses réactions allergiques jusqu’à 8 ans.

L’allaitement permet de se remettre plus rapidement de l’accouchement

La tétée précoce et les contractions utérines réduisent les risques d’hémorragie. En effet, les tranchées et les contractions utérines diminuent la taille de l’utérus et par la même occasion les pertes de sang. De plus, l’allaitement peut brûler jusqu’à 500 kcal par jour. Cette perte de poids accélérée est bénéfique, car les femmes peuvent retrouver rapidement leur poids d’avant la grossesse. Enfin, l’allaitement est considéré comme une véritable anti-déprime pour la jeune maman grâce aux endorphines sécrétée au moment de la tétée.

L’allaitement est bénéfique pour la santé de la maman

Plusieurs études ont démontré que l’allaitement contribue à faire diminuer de moitié les risques du cancer du sein. Il a également un rôle prépondérant dans la prévention des cancers de l’ovaire, de l’ostéoporose lors de la ménopause, ainsi que des infections urinaires et de l’endométriose. Donner le sein à son bébé produit également un effet relaxant de par la sécrétion de l’ocytocine. Cette hormone permet à la maman de ressentir une immense sérénité. Avec l’association des endorphines et de la prolactine, le stress est évacué. De plus, la mère renforce sa complicité avec son bout de chou.

Pour satisfaire le besoin de succion du bébé

La tétée au sein est à la fois un besoin affectif et nutritif. À un certain âge, la tétée relève plus du besoin de câlins que d’un repas proprement dit, car le bébé consomme déjà d’autres aliments. Contrairement à la tétine, l’allaitement est un antidouleur, un anxiolytique et peut également faire office de sédatif. L’allaitement favorise le développement des maxillaires et des muscles buccaux. Ce système d’alimentation prépare les arcades dentaires de votre bébé à recevoir les futures dents. Pendant la tétée, le bébé fournit plusieurs efforts, ce qui fait travailler les muscles du visage.

Related posts

Quelques conseils utiles pour choisir le bon matelas pour bébé

Déco et mobilier : conseil pour la chambre de bébé

Comment choisir les vêtements de bébé ?