Image default
Psychologie

Comment faire face au traumatisme émotionnel d’un cambriolage

Il y a peu d’atteintes à la vie privée sont aussi choquantes que le cambriolage de votre maison. Quiconque a vécu ce genre d’intrusion est conscient du traumatisme émotionnel qui fait suite. Nous allons voir comment cela pourrait se manifester, comment vous pourrez y faire face et vous en remettre.

Si votre maison est cambriolée, vous pouvez avoir une ou plusieurs des réactions suivantes :

Colère

Il n’est pas rare de ressentir une vague de colère lorsque vous découvrez que votre maison a été cambriolée. Après le choc initial, vous pouvez ressentir un fort désir de trouver la personne responsable, ou même blâmer quelqu’un d’autre pour cette effraction.

Chercher un coupable à tout prix est parfaitement normal, mais il est important de ne pas laisser la colère prendre le dessus pour autant. Acceptez-la, mais appuyez-vous sur vos proches et sur l’aide de la police pour vous assurer que la colère ne s’empare pas de vous.

Incrédulité et déni

Est-ce vraiment arrivé ? Est-ce que quelqu’un est vraiment entré par effraction dans la maison pour piller tous vos biens ?

À la suite d’un cambriolage, il est souvent difficile de comprendre ce qui s’est passé. C’est tellement inattendu, traumatisant et choquant que vous pouvez ressentir un sentiment écrasant de déni.

Accepter d’avoir été cambriolé n’est pas facile. Et cela ne veut pas dire que vous finirez par croire que cela n’est jamais arrivé. Mais il est courant de nier que cela a eu un impact. Cela peut par exemple se manifester dans vos conversations ; lorsque les gens vous disent à quel point vous êtes fort et à quel point vous vous en sortez bien, mais que vous vous sentez différent au fond de vous.

Tristesse

Une fois que vous avez eu le temps de comprendre ce qui s’est passé et que vous êtes passé du déni à l’acceptation, vous pouvez ressentir un sentiment de perte et de tristesse. Cela vient généralement du fait d’avoir perdu des objets d’une grande valeur sentimentale. Bien souvent ce sont des objets personnels, des cadeaux, des souvenirs, auxquels vous accordez beaucoup d’importance.

Vous vous sentirez probablement toujours triste pour leur perte, il est important de vous rappeler que vous pouvez passer à autre chose sans elles. Autorisez-vous de pleurer leur perte, peu importe le temps qu’il faudra, c’est tout à fait normal.

La peur

Le fait que votre maison ait été pillée peut vous donner un sentiment de peur. Car nos maisons sont censées être des refuges sûrs, et l’idée qu’un criminel puisse y avoir accès peut être très traumatisante.

Il est courant que la victime d’un cambriolage se sente anxieuse d’être seule dans sa maison. C’est là que le soutien des êtres chers est essentiel. Mais c’est aussi à ce moment que de nombreuses personnes pensent à installer un système d’alarme chez eux.

Une alarme sans fil est facile à installer car elle ne nécessite pas de travaux importants. Même si ce système n’est pas parfait, il est avant tout rassurant car plus de 95% des cambrioleurs s’enfuient lorsqu’ils entendent une alarme. Cela vous évite d’avoir la boule au ventre chaque fois que vous rentrerez chez vous.

Il est naturel de s’apitoyer sur soi quand on est victime d’un cambriolage, mais ne cédez pas à la tentation. Prenez soin vous, ayez une bonne hygiène de vie et entourez-vous des gens que vous aimez.Car nous avons tous besoin d’aide et de soutien de temps en temps.

Related posts

S’aider à sortir de la dépression en s’adressant à un psychologue

Tamby

Comment gérer une relation amoureuse compliquée ?

Christophe

Pourquoi faut-il fixer des objectifs dans la vie ?

Laurent