Image default
Santé

L’évolution des fauteuils roulants pour les personnes handicapées

Suite à un accident ou à une maladie, de nombreuses personnes perdent une partie ou la totalité de leur mobilité. Les fauteuils roulants leur permettent d’être plus autonomes au quotidien. Le marché offre par ailleurs aujourd’hui un grand nombre de modèles afin que chacun puisse trouver l’équipement qui lui permet de mieux s’épanouir.

Les fauteuils roulants manuels, les premiers modèles proposés sur le marché

Selon l’histoire, c’est en Chine, vers 525 avant J.C que le tout premier fauteuil roulant a été inventé. Cela a été un équipement très simple. N’étant pas équipé de siège, il fallait le faire avancer avec les mains en touchant le sol. Avec les années, des améliorations ont été apportées au fauteuil roulant. En 1798, l’anglais J. Dawson a inventé une chaise roulante. On peut la pousser, la diriger, mais l’utilisateur ne peut pas la faire avancer par lui-même. Cette machine est d’ailleurs encombrante et lourde.

En 1811, d’autres progrès mécaniques ont amélioré la maniabilité et le confort du fauteuil roulant. Les fabricants ont inventé des fauteuils roulants pouvant être propulsés par manivelles. Ils sont dotés de repose-pieds orientables et de dossiers inclinables. Des améliorations aussi ont été apportées au niveau du design de la machine. Elle est équipée de matériaux nobles comme l’acier et le cuir. Ce modèle est présent sur le marché jusque vers 1950.

Les fabricants ne tarissent pas d’inventivité. Ils ont plus tard travaillé la mise au point de système de pliage du fauteuil roulant afin de faciliter son transport. Les premiers modèles de fauteuil roulant pliable ont fait leur apparition sur le marché des années après la Deuxième Guerre mondiale.

En 1933, les Américains Everest &Jennings ont créé un fauteuil roulant encore plus design puisque celui-ci est doté d’une structure métallique. Leur machine est pliable et facile à manier par les utilisateurs. Divers fabricants se sont inspirés de ce modèle. Aujourd’hui encore, les fauteuils roulants ne cessent d’évoluer. Oui, les fauteuils roulants manuels se modernisent de plus en plus.

Des fauteuils roulants électriques, pour gagner encore plus en autonomie

Les derniers modèles de fauteuils roulants manuels sont confortables et légers. En revanche, l’utilisateur doit user de ses forces pour le faire avancer. S’il se fatigue, il ne peut donc plus le faire bouger et se retrouve bloqué. Afin de permettre aux personnes handicapées de se déplacer avec plus d’indépendance, les fabricants ont conçu des fauteuils roulants électriques. Avec un fauteuil motorisé, l’utilisateur n’a plus besoin de l’aide d’une autre personne lors de ses divers déplacements. Également, il n’est plus obligé d’utiliser la force de ses bras pour propulser sa machine. Son fauteuil roulant électrique lui permet de parcourir de longues distances sans soucis, de faire de la randonnée, etc. Le fauteuil roulant électrique existe en version pliable. Plus pratique, ce modèle se range facilement dans le coffre d’une voiture et peut être transporté facilement lors des voyages en train ou en avion.

Les fabricants ont aussi conçu des kits de motorisation de fauteuil roulant comme le Yomper. Ceux-ci transforment les modèles manuels en fauteuils roulants électriques. Ainsi, les personnes handicapées ayant déjà une machine à propulsion manuelle n’ont plus qu’à acheter ce kit pour transformer leur fauteuil.

Related posts

Les extraits de Beljanski : une nouvelle thérapie contre le cancer ?

Odile

Vaincre les maladies chroniques dès demain

Journal

Maison de retraite : comment faire votre choix ?

Journal