Image default
Santé

Covid-19 : Comment choisir son masque ?

Le port de masque est désormais obligatoire dans la plupart des magasins, dans les transports en commun, dans les bureaux, voire même dans l’espace public. C’est pourquoi la demande de masques a fortement augmenté ces derniers jours, au point de créer une fois de plus une pénurie dans les officines françaises et au niveau international. Cependant, il convient de rappeler qu’il existe différents types de masques et ils n’ont pas tous les mêmes efficacités.

Les masques chirurgicaux

Tout d’abord, il y a les masques chirurgicaux qui sont dédiés spécialement au personnel soignant. Mais puisqu’il s’agit de masques anti-projections, les patients contagieux peuvent aussi s’en servir pour éviter la projection de secrétions des voies aériennes supérieures ou de salive qui peuvent contenir des agents infectieux transmissibles.

Les masques de type FFP2

Ensuite, il y a les masques de type FFP2 qui sont aussi réservés au professionnel de santé mais qui peuvent quand même être utilisés par des personnes non-contaminées par le covid-19. Ces derniers protègent justement leurs porteurs contre les risques de contamination et ils sont actuellement disponibles sur le site https://central-mask.com/ avec d’autres produits tels que les gel-mains ou gels hydro-alcooliques et les gants de protection.

Les masques en tissu ou en papier

Par ailleurs, il y a aussi les masques en tissu ou en papier qui sont des masques de protection faits maison. Il est vrai qu’ils sont moins efficaces que les autres, mais ils ont surtout comme rôle de rassurer leurs porteurs. Mis à part cela, ils peuvent aussi réduire la probabilité de transmettre des postillons s’ils sont bien porter par les personnes malades.

Les visières de protection et les écrans faciaux

Les derniers types de masques à soulever sont les visières de protection et les écrans faciaux. Ces derniers sont utilisés contre le coronavirus car ils peuvent protéger à la fois les yeux, le nez et la bouche de leurs porteurs. Toutefois, il est à savoir qu’ils ne peuvent pas protéger des particules qui restent en suspension.

Related posts

Comment prévenir les risques de l’AVC ?

honorine

Comment contacter un médecin de garde ?

Laurent

Amande d’abricot : un fruit insolite contribuant à la bonne santé humaine

Ines