Image default
Bébé et Enfants

Traitement de l’autisme : un trouble du développement de l’enfant

Actuellement, il n’existe aucun traitement pour guérir l’autisme. Cependant, différentes mesures d’accompagnement permettent d’aider chaque enfant à faire face à ses difficultés. Et plus l’autisme est diagnostiqué tôt (avant 3 ans), plus la prise en charge sera efficace. Celle-ci favorisera l’intégration sociale et l’autonomie de l’autiste. Voici les types de traitements pour l’autisme.

L’analyse du comportement appliquée

Egalement appelée la méthode ABA, cette analyse permet l’apprentissage dans un environnement approprié. L’objectif étant d’apprendre à l’enfant à canaliser ses comportements instables pour une meilleure insertion sociale. Ce traitement optimise l’autonomie et la liberté d’agissement.

Les avantages de la psychothérapie dans l’autisme

La thérapie comportementale aide le malade à mieux gérer ses comportements et ses émotions tout en favorisant ses relations sociales. Le traitement psychothérapeutique est personnalisé selon les conditions de chaque autiste. Le professionnel en santé mentale incite le malade à communiquer verbalement ou via des pictogrammes. En même temps, il lui apprend à maîtriser ses accès de violence, ses sentiments ainsi que ses troubles comportementaux.

Le thérapeute doit être une personne patiente et compréhensive pour aider le patient à progresser de manière significative (voir le site https://www.psychologue-braine-l-alleud.be/). La psychothérapie n’est pas basée sur une approche unique mais implique l’utilisation d’autres approches éducatives et pédagogiques. Ensemble, ces mesures simplifient la vie quotidienne de l’autiste et de son entourage.

L’éducation structurée

L’éducation structurée ou méthode TEACCH est un traitement basé sur la communication. Son but est de rendre le milieu propice à l’autiste pour son développement physique et social. Ainsi, les proches de l’enfant apprennent à le côtoyer et à le soutenir dans ses défis.

Le programme d’éducation par l’image

Communément appelé PECS, le programme d’éducation par l’image est destiné aux autistes incapables de parler. La méthode s’appuie sur l’utilisation de pictogrammes pour mieux communiquer avec le malade. C’est un programme efficace dans toutes les situations : à la maison ou en milieu scolaire. Il s’agit également d’un complément des deux premiers traitements : ABA et TEACCH.

L’approche psychanalytique de l’autisme

Cette approche fait actuellement l’objet d’une polémique. Longtemps auparavant, elle était perçue comme l’unique mesure d’accompagnement envisageable. Mais d’autres la considèrent à présent comme non consensuelle. Autrement dit, ce n’est plus la meilleure solution pour prendre en charge les autistes.

L’aide des proches et de la famille

L’autiste n’est pas le seul à souffrir de sa condition médicale. Les membres de sa famille ont également besoin de soutien pour faire face au stress et à la fatigue et pour éviter la dépression. S’occuper d’un enfant atteint d’autisme étant une lourde tâche, il faut également un accompagnement pour les parents et les proches.

Les médicaments de l’autisme

Les médicaments pour traiter l’autisme ne sont pas encore au point. A ce jour, les médicaments ordonnés servent uniquement à traiter les complications de la maladie :

  • Antiépileptiques pour les crises d’épilepsie
  • Médicaments pour améliorer le transit intestinal
  • Neuroleptiques pour les troubles anxieux ou les troubles importants du comportement
  • Somnifères ou mélatonine pour les troubles du sommeil

Related posts

Les critères à prendre compte pour choisir convenablement des vêtements de bébé

Laurent

Les erreurs à ne pas faire lorsqu’on met bébé dans son siège auto

Tamby

Comment choisir la médaille de baptême ?

Ines