Image default
Vie pratique

Nouveau médicament pour maigrir

Tous les médicaments anti-obésité ont été retirés de la vente en raison de leur dangerosité. La seule exception est l’Orlistat (plus connu sous le nom de Xenical) dont l’efficacité est très limitée. Il n’y a donc actuellement aucun traitement médicamenteux pour maigrir disponible à la vente.

Mais les laboratoires pharmaceutiques travaillent à mettre au point de nouveaux médicaments moins dangereux que leurs prédécesseurs. Alors quels sont les nouveaux médicaments pour maigrir et quels sont leurs effets ? Quand seront-ils disponibles en pharmacie ? Quels seront les nouveaux médicaments pour maigrir en 2015 ? Voici la réponse à ces questions.

Les nouveaux médicaments anti-obésité

Les médicaments pour maigrir sont destinés aux personnes obèses, c’est à dire aux personnes qui ont un indice de masse corporel supérieur à 30. Ils sont donc appelés médicaments anti-obésité car ils aident ces personnes à retrouver un poids sain (IMC inférieur à 30).

Les effets des médicaments anti-obésité sont divers :

  1. Effet coupe-faim pour mieux supporter la privation
  2. Effet stimulateur pour avoir plus d’énergie
  3. Effet bloqueur d’absorption pour empêcher la digestion des aliments

La faim est encore mal comprise par les scientifiques (on ne sait pas d’ou elle provient dans le cerveau). La stimulation est efficace mais dangereuse car on demande un effort supplémentaire au cœur. L’effet bloqueur d’absorption quant à lui pose des problèmes de carences sévères.

Les nouveaux médicaments anti-obésité possèdent un ou plusieurs de ces effets à la fois. Ils essayent de minimiser les risques pour la santé (effets secondaires) tout en permettant un amaigrissement efficace et rapide. Les laboratoires ont déjà trouvé les bonnes molécules, ils sont actuellement entrain de passer des tests pour s’assurer que ces molécules ne comportent pas d’effets secondaires.

Tesofensine

La Tesofensine est un médicament coupe-faim et légèrement stimulateur. Les études en cours montrent une augmentation du nombre de kilos perdus de l’ordre à 4kg à 9kg sur 6 mois (comparé à l’utilisation seule d’un régime). Il n’est pas encore prévu à la vente car il doit subir une troisième phase de test finale. On peut s’attendre à le voir arriver en France en 2015 ou 2016.

Qsymia

Le Qsymia est un médicament combinant deux molécules : le Topiramate et la Phentermine. Le Topiramate a un effet anti-dépresseur, et la Phentermine a un effet coupe-faim. La combinaison de ces deux molécules serait plus efficace que l’utilisation de la Phentermine seule. Le Qsymia est commercialisé aux Etats-Unis, il est en cours d’étude pour être commercialisé en France. On peut s’attendre à le voir arriver en France très rapidement en 2014 ou en 2015.

Empatic

L’Empatic est un médicament combinant les deux molécules Bupropion et Zonisamide. Le Bupropion est un antidépresseur qui est déjà prescrit pour aider au sevrage tabagique (arrêt du tabac) et qui ne fait pas prendre de poids (contrairement à la majorité des antidépresseur), et le Zonisamide est prescrit pour combattre l’épilepsie et a également un effet coupe-faim. Aucune de ces deux molécules n’est utilisée pour maigrir séparément, mais l’utilisation de ces deux molécules simultanément est en cours d’étude car elle permettrait de perdre 5 à 6kg de plus en 8 mois qu’avec l’utilisation d’un régime amaigrissant seul. L’Empatic est toujours en test et devrait être commercialisé d’abord aux Etats-Unis en 2015, puis en France en 2016 ou 2017.

Contrave

Le Contrave est un médicament combinant les deux molécules Bupropion et Naltrexone. Le Naltrexone est un médicament utilisé comme traitement de sevrage aux opiacés et pour traiter l’alcoolisme chronique. Combiné au Bupropion qui est un antidépresseur puissant, le Naltrexone a un effet coupe-faim et permet d’accélérer l’amaigrissement. Plusieurs études sont en cours et le Contrave vient d’être autorisé à la vente aux Etats-Unis – il devrait arriver d’ici 2016 en France.

Cetilistat

Le Cetilistat est une molécule similaire à l’Orlistat (le principe actif du Xenical). Il a donc un rôle bloqueur d’absorption des lipides permettant de diminuer d’environ 30% la quantité de graisse digérée. Le Cetilistat est beaucoup mieux supporté que l’Orlistat, il a beaucoup moins d’effets secondaires et leur fréquence d’apparition est moindre. Le Cetilistat est toujours en cours d’étude au Japon, on ne sait pas quand il viendra remplacer l’Orlistat en France mais on peut s’attendre à une date de commercialisation en 2015 ou en 2016.

Pramlintide

Le Pramlintide est une molécule utilisée en injection pour combattre le diabète de type 1 et de type 2. Le Pramlintide diminue la quantité de glucose dans le sang après un repas. Plusieurs essais cliniques ont mis en évidence une légère perte de poids suite à la suppression de l’appétit liée à la baisse du glucose dans le sang. Le Pramlintide est actuellement en cours d’essais pour être autorisé à la prescription comme médicament anti-obésité chez les personnes non-diabétiques. Il pourrait également être utilisé en combinaison avec la Metreleptin qui a un effet coupe-faim. On s’attends à le voir arriver sur le marché en 2017 ou 2018.

Davalintide

La Davalintide est une molécule qui agit sur le contrôle de la glycémie après un repas. Elle a un effet coupe-faim après le repas, et permettrait donc de contrôler les écarts alimentaires survenant 1 à 2 heures après le repas dûs à une forte hausse de la glycémie. La Davalintide est actuellement en cours d’étude clinique, elle n’est pas encore commercialisée que ce soit en France ou aux Etats-Unis. On s’attends à la voir arriver en pharmacie en 2017.

Belviq

Le Belviq est un médicament contenant la molécule Lorcasérine. La Lorcasérine a un effet coupe-faim, et ne présente apparemment aucun effet secondaire grave contrairement au Benfluorex et à la Fenfluramine (tous deux désormais interdits à la vente). Le Belviq est vendu aux Etats-Unis et n’as pour l’instant pas reçu d’autorisation de mise sur le marché en France. Il y a des doutes quant à sa disponibilité en France car ce médicament pourrait présenter des risques pour la santé – le médicament est toujours en cours d’étude.

TM-38837

Le TM38837 est une nouvelle molécule qui agit sur la faim. Il s’agit d’une nouvelle molécule mise au point pour agir de la même manière que le Rimonabant (désormais interdit) ou le Taranabant (échec des essais cliniques) mais sans les effets secondaires associés à ces médicaments de première génération. Le TM38837 est actuellement en première phase d’essai clinique, ce qui veux dire qu’il arrivera à la vente au plus tôt en 2017 ou 2018. Il n’as pas encore de nom commercial.

Faut-il attendre ces nouveaux médicaments ?

Les nouveaux médicaments sont en cours d’étude et ne sont pas toujours mis en vente. Plusieurs centaines de nouveaux médicaments sont mis au point chaque année, et pourtant seuls quelques dizaines passent les essais cliniques et sont autorisés à être mis en vente. En France les essais cliniques sont rigoureux et protègent énormément les citoyens.

Notre conseil si vous êtes obèse (IMC>30) est de commencer à maigrir immédiatement, si c’est possible, et sans attendre l’aide d’un médicament qui pourrait être vendu dans les années à venir. Plus on reste en surpoids et plus les risques pour la santé augmentent. Les médicaments ne sont pas des solutions miraculeuses, votre médecin pourra vous expliquer pourquoi plus en détail.

Il existe des traitement médicaux autres que le traitement médicamenteux. Voici plusieurs formes de traitement ayant prouvé leur efficacité scientifique pour le traitement de l’obésité : l’accompagnement hygiéno-diététique (par un diététicien), l’accompagnement psychologique (par un psychologue ou un psychiatre), l’opération chirurgicale. L’accompagnement est le traitement le plus prescrit, il offre les meilleurs résultats… sans les effets secondaires des médicaments.

Pour aller plus loin

Vous avez aimé notre page sur les nouveaux médicaments pour maigrir ? Voici d’autres pages de notre site qui pourraient vous intéresser.

Traitement pour maigrir

Les médicaments ne sont pas le seul traitement médical. Il existe des alternatives moins dangereuses pour la santé et beaucoup plus efficaces à long terme. Les médecins combinent souvent plusieurs traitements simultanément pour de meilleurs résultats.

L’amaigrissement

L’amaigrissement se produit lorsque la quantité d’énergie contenue dans l’alimentation diminue. On peut maigrir sans faire de sport, et sans suivre de régime draconien, simplement en changeant ses habitudes alimentaires progressivement. Le plus difficile est de rester motivé à long terme.

Autres articles à lire

Quel prix prévoir pour un test de paternité ?

Journal

Comment bien choisir sa première cigarette électronique ?

administrateur

Exercices pour les abdos : comment muscler vos abdominaux correctement ?

Irene

Faire de l’exercice pour maigrir

Irene

Se peser tous les jours : le pour et le contre

Irene

Les notions de base de la musculation

Irene