Image default
Santé

Fleur de CBD : c’est quoi ?

La quête de bien-être et de meilleure santé pousse des chercheurs à aller plus loin. Elle leur conduit par exemple à la découverte d’un grand nombre de plantes médicinales. Le chanvre en fait partie. Cette espèce végétale est connue pour sa puissance addictive. Elle présente cependant certaines vertus, et ce, grâce aux effets non psychoactifs de son cannabidiol ou CBD.

Zoom sur la fleur de chanvre

Le chanvre comprend des plants femelles et mâles. Vous ne pouvez distinguer l’un de l’autre que pendant leur période de floraison. Si vous trouvez des boules blanches entre la branche et le tronc, c’est un plant mâle. En revanche, si vous voyez des pistils qui se forment au même endroit, vous avez devant vous un plant femelle. Ce dernier intéresse particulièrement les chercheurs qui travaillent dans le domaine de la santé et du bien-être.

Le plant femelle produit les fleurs-résines. Celles-ci n’ont pas de graine, d’où son nom d’origine espagnole « sinsemilla ». Leurs sommités florales ou leurs têtes sont les parties comestibles de la plante. Elles subissent pourtant divers traitements avant d’être consommées. Il faut les récolter, les nettoyer et les tailler. Ces étapes permettent de les transformer en produits utilisables pour entretenir la santé et le bien-être.

Le rapport entre CBD et la plante de chanvre

Vous allez peut-être vous poser des questions sur le rapport entre le CBD et la plante de chanvre. Voici les réponses pour vous éclairer. D’abord, les plants de chanvre secrètent des glandes résineuses. Ces dernières se trouvent dans les fleurs et les feuilles principales. Elles s’appellent « trichomes ». Leur premier rôle consiste à sécréter des substances contenant des molécules cannabinoïdes dénommées THC et CBD.

À noter que certaines espèces de chanvres ne produisent pas de THC. Elles contiennent seulement du cannabidiol. C’est la raison pour laquelle la fleur de CBD fait son entrée en vogue dans le domaine de la médecine. Elles deviennent de plus en plus prisées par un grand nombre de personnes. En outre, les plants ainsi concernés sont sélectionnés et traités méticuleusement. Ils subissent même des modifications génétiques pour obtenir le volume de production nécessaire.

Si vous vous intéressez à l’exploitation de cette plante médicinale, vous devez savoir avant tout les législations qui régissent le secteur. Faute de ces informations juridiques, vous risquerez d’être accusé du trafic de drogue. La prudence est donc toujours de mise, surtout avec cette plante qui produit le THC, une substance addictive.

Related posts

7 conseils pour diminuer la pression artérielle

Tamby

Le développement de la télémédecine

Journal

Maison de retraite : comment faire votre choix ?

Journal